fbpx
Jean Claude Friot
Jean Claude Friot

Le monde du courtage, ou comment choisir un courtier….

Le monde du courtage, ou comment choisir un courtier….

Parce que votre projet immobilier est un acte important dans votre existence, qu’il vous engage pour de longues années, vous devez vous entourer des meilleurs conseils.Faire appel, à un agent immobilier est devenu un réflexe.

Quoi de plus normal, dans la continuité de faire appel à un courtier en prêt immobilier, professionnel du financement?

Quel est son rôle?

Il y a 3 volets à ce métier.

Le premier est d’avoir la connaissance technique parfaite de la mise en place des prêts immobiliers sur chacun de ses partenaires bancaires.

Le second, est d’avoir des taux négociés dû à un certain volume d’affaires, et adaptés compte tenu des paramètres du dossier(apport/revenus)

Le troisième qui n’est pas le moins important, est que le courtier s’occupe de l’intégralité des démarches à effectuer, présentation du dossier avec recherches des meilleures conditions tarifaires, mise en place des assurances,etc..Un accompagnement « cousu main  » ,jusqu’à la signature notaire. 

Cependant,une règle importante est à observer. Elle a été mise en place par les banquiers, et  ils ne transigent pas.

Prendre un courtier,vous l’avez compris, c’est donc se débarrasser de démarches et rendez vous contraignants, sans la certitude d’avoir les bons renseignements et aussi l’approche adéquate sur des dossiers plus particuliers, car ils sont tous différents.Il faut IMPERATIVEMENT, qu’il y ait une relation de confiance totale, car un courtier ne pourra présenter un dossier dans un établissement où le client aura lui même fait une demande. 

De plus, si le client sollicite plusieurs courtiers, cela ne sert rien, seul le premier dossier reçu sera enregistré..L’idéal est donc de prendre des renseignements en amont et ensuite choisir SON courtier.Ce dernier pourra donc travailler sereinement sans voir devant lui des portes se fermer dû à un déjà dépôt de dossier en direct des clients.

En résumé, soit les clients traitent en direct , soit, ils passent par un courtier.

Dernière étape, comment choisir son courtier?

Cette profession a vu le jour il y a 40 ans. Libre d’accès à tous sans aucune formation, elle est depuis quelques années très encadrée….On peut comprendre pourquoi..

Il faut aujourd’hui, à minimum pour l’exercer, soit une BAC+2 Finances, soit un elearning de 150 h, soit une expérience sur les 5 dernières années de la profession.

Seul le deuxième cas donne une formation qui reste  théorique et surtout basée sur la réglementation.. Quasiment rien sur la mise en place d’un prêt…..Rien ne remplace donc l’expérience, il ne faut pas se cacher…

Cela est donc une première base importante ds le choix de votre courtier. Son EXPÉRIENCE.

La seconde est le réseaux d’appartenance.En effet, certains courtiers choisissent de travailler seul, ou de faire de ce métier un complément…Hors, les banques se sont recentrées, et souhaitent travailler avec des réseaux apportant du flux soutenu et régulier et aussi et surtout  avec des partenaires expérimentés.

Les courtiers « isolés » ne disposent que de quelques protocoles bancaires locaux, à l’inverse des grands réseaux qui disposent de plus de partenariats et ainsi de beaucoup plus de solutions à proposer aux clients.

On ne peut bien sûr écarter aussi la recommandation faite par d’anciens clients qui est aussi une piste sérieuse et crédible pour choisir.

Voilà donc les quelques conseils d’importance, pour choisir celui qui vous représentera.

PATAGER CET ARTICLE​

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email